Apocalypse 15.3-4

Paroles

Tes desseins sont justes et véritables

Il est pour nous ce refuge qui ne faiblit ni ne change

Dans les cieux

De génération en génération, il est

Ici bas

Toujours le même, d’éternité en éternité

Ton nom Seigneur est admirable

L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges

Toi seul es Dieu

C’est lui qui m’a sauvé

Toi seul es Roi

Parce qu’il est mon Dieu, je le célèbrerai

L’univers aux confins infinis
Les nations
Et ce qu’elles ont accompli
Rien n’égale
Tes bienfaits
Ta grandeur
Tes décrets
Et Ton règne
A tout jamais

Qui sur terre
Peut répondre à la vie
Autrement
Qu’en adorant Jésus-Christ
Qui peut ne pas redouter ce que Tu es

Me voilà rassuré, je marche accompagné d’une grâce éternelle
Tout au long du sentier, mon Dieu sait me rappeler qu’il est juste et fidèle
Même les jours difficiles, c’est lui qui me guide et je peux relever la tête,
Marcher d’un pas tranquille car sa main est solide et ses œuvres parfaites.
Je rends gloire au berger qui prend soin du troupeau et le garde en lieu sûr
C’est un agneau de paix qui brandit son drapeau avec force et droiture,
Toutes les nations du monde, toutes les créatures se tiennent à genoux
Et les louanges abondent et même la nature vient se joindre à nous

Tes desseins sont justes et véritables

Nous voyons nos années s’achever comme un murmure

Dans les cieux

Et leur agitation n’est que peine et misère

Ici bas

Nos regards sont fixés bien au-delà de cette terre

Ton nom Seigneur est admirable

Je proclamerai le nom de l’Eternel d’une voix sûre

Toi seul est Dieu

Rendez gloire à Dieu le Père

Toi seul est Roi

Ce rocher constant qui nous guide et nous éclaire

L’univers aux confins infinis
Les nations
Et ce qu’elles ont accompli
Rien n’égale
Tes bienfaits
Ta grandeur
Tes décrets
Et Ton règne
A tout jamais

Qui sur terre
Peut répondre à la vie
Autrement
Qu’en adorant Jésus-Christ
Qui peut ne pas redouter ce que Tu es

A tout jamais

L’univers aux confins infinis
Les nations
Et ce qu’elles ont accompli
Rien n’égale
Tes bienfaits
Ta grandeur
Tes décrets
Et Ton règne
A tout jamais

Qui sur terre
Peut répondre à la vie
Autrement
Qu’en adorant Jésus-Christ
Qui peut ne pas redouter ce que Tu es

Les visages pâlissent aux pieds du grand Roi, l’Eternel admirable

Qui peut ne pas révérer ce que Tu es

Tous les genoux fléchissent et tremblent devant toi, O Dieu redoutable

Qui peut ne pas adorer ce que Tu es

Mix

Voix séparées

Soprane 1
Soprane 2
Alto 1
Alto 2
Ténor 1
Ténor 2